Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

Dimanche 15 Février – Laos à vélo – Direction Pakmong, on repart vers le nord Laos, une étape pas vraiment plate

Village niché dans les cocotiers
Village niché dans les cocotiers

Un retour sur hier soir, à Luang Prabang on dine au marché où l’assiettée vaut 10 000 kips soit un peu plus de 1 €. C’est très prisé des touristes : on remplit son assiette, on paye bien sûr, et on s’assoit à une table.

On a en face de nous un couple d’argentins (Paolo et Claudia) et à côté de nous un polonais. On échange et quand on explique ce que l’on fait ça les étonne… vu notre âge ?!?

La photo est de rigueur.

Au second rang Paolo et Claudia. A côté de nous le polonais.

Au second rang Paolo et Claudia. A côté de nous le polonais.

L’étape était prévue pour 85 km et apparaissait assez plate. Bien sûr il y avait des « petites dents » sur le profil du parcours mais pas d’ascensions remarquables.

Au final on s’arrête à Xiangda, 15 km avant Pakmong, avec 97 km au compteur et 903 m de dénivelé quand même !

Les 20 km après Luang Prabang, la circulation était dense. On est rejoint par Emilie et Jeremy qui au gré de nos arrêts continuent leur route, on les rejoindra au restaurant du midi.

La route suit la rivière Nam Ou sur plusieurs dizaines de km.

Avec les montagnes environnantes et les villages traversés cela donne de beaux paysages.

Paysages…
Paysages…
Paysages…

Paysages…

Panneaux annonçant la construction d’un barrage, à priori par les chinois (cf Powerchina sur le panneau de gauche). Pas vu de manifestants ni CRS…

Panneaux annonçant la construction d’un barrage, à priori par les chinois (cf Powerchina sur le panneau de gauche). Pas vu de manifestants ni CRS…

Devant la carte, en pleine discussion avec Yann, un tchèque. Il nous dissuade d’aller à Luang Namtha. Pour lui il y a mieux à faire en s’arrêtant un peu plus dans les dernières étapes du Laos

Devant la carte, en pleine discussion avec Yann, un tchèque. Il nous dissuade d’aller à Luang Namtha. Pour lui il y a mieux à faire en s’arrêtant un peu plus dans les dernières étapes du Laos

Le vélo type laotien avec un guidon type moto « Harley Davidson »

Le vélo type laotien avec un guidon type moto « Harley Davidson »

Le « Sabadii » (bonjour laotien) est incontournable avec en quelquefois en prime la tape dans la main

Le « Sabadii » (bonjour laotien) est incontournable avec en quelquefois en prime la tape dans la main

Difficile de trouver un restaurant ce soir, on commence à réfléchir à ce qu'il nous reste à manger dans nos sacoches...

A force de « Kin Kao » (manger en laotien), on finit par se faire comprendre en demandant à une pharmacienne. Un de ses clients nous accompagne, lui en moto (nous à pieds), jusqu’à une gargote.

Dans son labo, la cuisinière est aux petits soins pour nous : une délicieuse soupe de noodles. Pour éviter le creux d’estomac de minuit on demande du riz… et elle revient avec le sourire et deux œufs sur le plat cuits à point. Peu importe, l’important c’est de manger.

Dans son labo, la cuisinière est aux petits soins pour nous : une délicieuse soupe de noodles. Pour éviter le creux d’estomac de minuit on demande du riz… et elle revient avec le sourire et deux œufs sur le plat cuits à point. Peu importe, l’important c’est de manger.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

michelle 18/02/2015 11:49

Bravo pour ce periple bien mis en images, cela fait rever, bon courage pour vos etapes.

François CTH 18/02/2015 10:53

Merci pour tous ces commentaires et photos qui nous permettent de faire travailler notre imagination sur la beauté de votre périple. Votre photo de couple nous permet de voir que les cotes où cols vous sont plutôt bénéfique car vous avez bonne mine.

Remaud etienne 18/02/2015 08:46

A mon avis ça doit être un problème d'accent, la cuisinière a du voir que vous n'étiez pas du pays. Et quand vous reviendrez aux Herbiers voue en mangerez encore des œufs. La Co de Communes distribue des poules et donne des petites cages. Je propose de les appeler Carlton...