Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

MAC2016 Amérique Centrale à vélo – Mexique, 18 Février, Zanatepec au bout de 88 km avec le vent et la chaleur

Des milliers d’éoliennes… qui tournent fort…
Des milliers d’éoliennes… qui tournent fort…

Au briefing de ce matin deux plans sont évoqués : plan A se rendre au terme de l’étape comme prévu, plan B le vent est constant dans la région mais sa puissance peut être très forte avec des pointes à 150 km constatées régulièrement. En ce cas : arrêt vélo et rejoindre le terme de l’étape par des navettes.

Ce sera le plan A jusqu’au bout avec un vent toujours puissant qui passera de ¾ face à face, à re ¾ face, puis de dos puis de nouveau de face mais plus faible (40 quand même).

Comme tous les jours, réveil à 5H45 pour un départ à 7H20. Le soir dès 20H30 on dort… sauf ceux qui derrière leurs ordinateurs sont branchés sur internet. Rassurez-vous personne ne les y oblige…

Vent, éoliennes et chaleur cela pourrait résumer l’étape. Quelques photos cependant…

Oui il y a des vaches… avec une largeur de croupe réduite

Oui il y a des vaches… avec une largeur de croupe réduite

Pas de tracteurs en vue dans la région

Pas de tracteurs en vue dans la région

On passe devant une école. Les enfants sont massés derrière un petit mur surmonté d’un grillage
On passe devant une école. Les enfants sont massés derrière un petit mur surmonté d’un grillage

On passe devant une école. Les enfants sont massés derrière un petit mur surmonté d’un grillage

Mais où vont-ils ? Doit-elle se demander.

Mais où vont-ils ? Doit-elle se demander.

Les champs d’éoliennes que nous avons traversés sur 40 km méritent bien cette doublette de photos
Les champs d’éoliennes que nous avons traversés sur 40 km méritent bien cette doublette de photos

Les champs d’éoliennes que nous avons traversés sur 40 km méritent bien cette doublette de photos

Des mexicains pouces levés… même si la police les a obligés à se ranger

Des mexicains pouces levés… même si la police les a obligés à se ranger

Majestueuses et silencieuses

Majestueuses et silencieuses

Traduction : « Le soleil est pour tous ». On ajoutera le vent aussi

Traduction : « Le soleil est pour tous ». On ajoutera le vent aussi

Là c’est vent de ¾ arrière

Là c’est vent de ¾ arrière

Claude Béreaux tente de fâcher le perroquet

Claude Béreaux tente de fâcher le perroquet

Le même perroquet en veut à la sacoche de Louise. Une Arkel bien sûr.

Le même perroquet en veut à la sacoche de Louise. Une Arkel bien sûr.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Roussiere Guy 26/02/2016 17:31

Merci de prendre note de ma nouvelle adresse mail.
guy.roussiere@orange.fr

gouraud 24/02/2016 19:14

coucou les bousseau ;il est 19h chez nous il tombe des cordes alors je suis en train de rever devant vos photos.allez bon vent!!!

gatebourse 25/02/2016 05:49

Bises à B

marie paule 22/02/2016 18:29

salut les mollets d'acier ! je vois que ça roule pour vous ! hissez les voiles ça ira plus vite ! amitiés.

gatebourse 22/02/2016 19:22

Merci Marie-Paule. ça roule et ça monte aussi. Les mexicains sont formidables

Joel Renou 21/02/2016 05:05

Chez nous , on dirait : il fait chaud , mais heureusement ya de l'air

Gaston 21/02/2016 04:33

Tres belles photos et commentaire..demain le vent dans le dos..bonne chance!

Naud Pierre 21/02/2016 02:13

Waouh, avec un vent pareil et ma prise au vent, moi je recule.
Le perroquet bouffeur de sacoches, on me dit qu'il y en a aussi sur Arthur Pass. Ils s'attaquent aux selles et aux pneus de vélo.
À suivre si légende urbaine ou non !!!
Allez les B et bonne route. Vos images nous font voyager avec vous. Pierre N.

Naud Pierre 21/02/2016 08:29

Quand je t'écris, j'ai fini le dîner du dimanche 21/02

gatebourse 21/02/2016 02:17

Demain 70 km et 2130 m de d+

gatebourse 21/02/2016 02:17

P... T un peu lourd sur mon porte bagage
Ici c'est le dîner de samedi et toi ?