Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

San Miguel, Salvador à vélo 14 Février 2017. Au Salvador, il y a aussi des gens honnêtes.

On quitte Santa Rosa de Lima et son ambiance un peu spéciale au sens où nous nous sommes sentis étrangers et pas à notre place ici. Bref, contents de partir.

La route qui mène à San Miguel est très chargée en circulation. Heureusement, la plupart du temps le bas-côté est circulable pour les vélos.

On arrive à San Miguel à 11 heures. Le GPS nous emmène directement à « l’hôtel Del Centro » tout près de la cathédrale et du parc. Il y a une cour et un gardien à l’entrée de l’hôtel. On peut mettre les vélos dans la cour sans risques, après avoir mis « l’antivol » bien sûr.

A San Miguel, l’ambiance est vraiment différente de Santa Rosa de Lima. On se sent étrangers bien sûr mais pas ignorés voire plutôt curieux de notre présence ici, car il n’y a pas d’autres touristes que nous.

Courte frayeur en fin de soirée : on arrive d’une promenade en ville et je constate que ma sacoche de selle est ouverte et que mon outil multifonctions, qui fait tout ou presque, ainsi que ma pince ont disparus. Enervements, le ton monte puis rebaisse et je me dis que, sait-on jamais, je devrais aller voir à la réception. A ma question en espagnol on me tend d’abord une boite d’allumettes puis, après un sourire, on sort mes deux outils d’un tiroir.

Tout est bien qui finit bien, le responsable de l’hôtel a su pallier ma négligence passagère.

Les deux extrêmes dans la cour de l’hôtel avant de partir : le vrai 4x4 tout terrain et, au fond en bleu clair, la voiture surbaissée qui doit avoir du mal à passer convenablement les « topès » (dos d’ânes ralentisseurs).

Les deux extrêmes dans la cour de l’hôtel avant de partir : le vrai 4x4 tout terrain et, au fond en bleu clair, la voiture surbaissée qui doit avoir du mal à passer convenablement les « topès » (dos d’ânes ralentisseurs).

On s’arrête dans une école primaire : toujours bien reçus. Aujourd’hui c’est « El dia del amor et de la amistad » (le jour de l’amour et de l’amitié), normal c’est la St Valentin.
On s’arrête dans une école primaire : toujours bien reçus. Aujourd’hui c’est « El dia del amor et de la amistad » (le jour de l’amour et de l’amitié), normal c’est la St Valentin.

On s’arrête dans une école primaire : toujours bien reçus. Aujourd’hui c’est « El dia del amor et de la amistad » (le jour de l’amour et de l’amitié), normal c’est la St Valentin.

Goûter aux mangues nous a fait envie

Goûter aux mangues nous a fait envie

Pendant que je pèle la mangue, la petite fille, qui fait sa timide, nourrit l’oisillon avec des petites graines. Elle lui met les graines dans le bec et il les avale.
Pendant que je pèle la mangue, la petite fille, qui fait sa timide, nourrit l’oisillon avec des petites graines. Elle lui met les graines dans le bec et il les avale.
Pendant que je pèle la mangue, la petite fille, qui fait sa timide, nourrit l’oisillon avec des petites graines. Elle lui met les graines dans le bec et il les avale.

Pendant que je pèle la mangue, la petite fille, qui fait sa timide, nourrit l’oisillon avec des petites graines. Elle lui met les graines dans le bec et il les avale.

On arrive à San Miguel. Majestueux, le volcan du même nom trône à l’horizon. Demain on passera sur sa droite.

On arrive à San Miguel. Majestueux, le volcan du même nom trône à l’horizon. Demain on passera sur sa droite.

A l’hôtel les lavandières ont du travail… qu’elles exécutent avec sourire et grâce.
A l’hôtel les lavandières ont du travail… qu’elles exécutent avec sourire et grâce.
A l’hôtel les lavandières ont du travail… qu’elles exécutent avec sourire et grâce.
A l’hôtel les lavandières ont du travail… qu’elles exécutent avec sourire et grâce.

A l’hôtel les lavandières ont du travail… qu’elles exécutent avec sourire et grâce.

Ambiance, on se dirige vers la cathédrale de San Miguel

Ambiance, on se dirige vers la cathédrale de San Miguel

On m’invite à entrer dans le magasin. Il y a de tout pêle-mêle : literies, motos, électro-ménagers, meubles, vélos. On m’entraine au fond du « magasin » pour me montrer les vélos. C’est un tel dédale qu’un court instant je m’interroge : « un coupe-gorge ? ».

On m’invite à entrer dans le magasin. Il y a de tout pêle-mêle : literies, motos, électro-ménagers, meubles, vélos. On m’entraine au fond du « magasin » pour me montrer les vélos. C’est un tel dédale qu’un court instant je m’interroge : « un coupe-gorge ? ».

Les vélos sont bien là. Pas de chichis sur les vélos. Du fonctionnel exclusivement, produit au Salvador, au meilleur prix : 95 $ pour le vélo bleu (actuellement, pour faire simple 1 dollar = 1 euro)
Les vélos sont bien là. Pas de chichis sur les vélos. Du fonctionnel exclusivement, produit au Salvador, au meilleur prix : 95 $ pour le vélo bleu (actuellement, pour faire simple 1 dollar = 1 euro)

Les vélos sont bien là. Pas de chichis sur les vélos. Du fonctionnel exclusivement, produit au Salvador, au meilleur prix : 95 $ pour le vélo bleu (actuellement, pour faire simple 1 dollar = 1 euro)

Lit double à 125 $ ne nécessitant pas de sommier

Lit double à 125 $ ne nécessitant pas de sommier

La cathédrale vue du « Parque »

La cathédrale vue du « Parque »

Les chiffres du jour : 40 km pour 425 m de dénivelé et toujours très chaud dès 10 heures.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bonnet jacques 17/02/2017 12:39

Merci de l'abonnement à vos découvertes.
Carnet de voyage à St Martin des Noyers existe toujours. Le rendez-vous de février 2016 est passé. A bientôt

gatebourse 18/02/2017 03:42

Vos Carnets de Voyages apportent du vécu. Bravo pour leur organisation. Qui sait pour 2018 ?

Les jacob 17/02/2017 10:22

Sympa les lavandières ! Nous supposons que Daniel n'a pas mis toutes les photos sur le site.
Amitiés à vous 2

gatebourse 18/02/2017 03:40

C'est Jeanine qui a fait les photos. Pour le mannequin je n'aurais pas fait mieux.

Michelle 17/02/2017 09:26

Chaque jour de nouvelles aventures, des belles photos de ce voyage plein de couleurs, bonne route à tous les deux, bises

gatebourse 18/02/2017 03:39

Merci Michelle

YannickA 17/02/2017 07:33

Pour compléter ton histoire : Comment les outils se sont-ils retrouvés dans le tiroir de l'accueil???

gatebourse 18/02/2017 03:36

Du moment qu'on les a retrouvés, on n'a pas chercher à comprendre. Mais j'avais dû les oublier près des vélos à l'extérieur de la chambre.