Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

San Salvador, Salvador à vélo 18 Février 2017. Pas facile à trouver le volcan El Boqueron.

Le programme de la journée c’est la découverte du volcan El Boqueron et nettoyage des vélos l’après-midi.

Une voiture nous conduit au volcan El Boqueron. Le guide habituel n’est pas disponible, c’est un « remplaçant » qui nous emmène. Manifestement il ne connait pas la route et les panneaux de signalisation du volcan sont inexistants. Il demande plusieurs fois et finit par prendre l’option d’une seconde route qui accède par le nord. Deux heures plus tard on arrive enfin à destination alors qu’une heure maximum aurait suffi.

La dernière éruption date de 1917. Autant dire que après avoir vu le volcan Massaya en activité au Nicaragua on reste un peu sur notre faim : on devient exigeant.

Bienvenue au volcan El Boqueron

Bienvenue au volcan El Boqueron

Voilà le cratère du volcan El Boqueron

Voilà le cratère du volcan El Boqueron

En redescendant du cratère, Jeanine aperçoit le Torogoz qui semble nous attendre. C’est l’oiseau national au Salvador. Le mâle et la femelle prennent soin de leur progéniture : au Salvador c’est le symbole de l’union familiale.
En redescendant du cratère, Jeanine aperçoit le Torogoz qui semble nous attendre. C’est l’oiseau national au Salvador. Le mâle et la femelle prennent soin de leur progéniture : au Salvador c’est le symbole de l’union familiale.

En redescendant du cratère, Jeanine aperçoit le Torogoz qui semble nous attendre. C’est l’oiseau national au Salvador. Le mâle et la femelle prennent soin de leur progéniture : au Salvador c’est le symbole de l’union familiale.

En redescendant, par la bonne route, cette dernière étant étroite, il n’y a pas les bus habituels. Cette petite camionnette est chargée à son maximum.

En redescendant, par la bonne route, cette dernière étant étroite, il n’y a pas les bus habituels. Cette petite camionnette est chargée à son maximum.

Tout l’espace nécessaire pour le premier nettoyage des vélos depuis le départ. A part la béquille de mon vélo qui est un peu en délicatesse avec le poids qu’elle est amenée à soutenir, tout va bien.

Tout l’espace nécessaire pour le premier nettoyage des vélos depuis le départ. A part la béquille de mon vélo qui est un peu en délicatesse avec le poids qu’elle est amenée à soutenir, tout va bien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michelle 22/02/2017 17:22

une journée pour vous, visite et nettoyage, je pense que cela fait du bien. bonne route

gatebourse 23/02/2017 18:30

Merci

Yvette Degache 21/02/2017 15:03

Je vous suis integralement chaque fois que j ai la WIFI.De mon côté je continue à rouler ,de retour du Laos pour la Thailande depuis le 9 fevrier. Au nord de la Thailande les routes secondaires sont tracees droit dans la pente et ca depasse parfois les 20%, il faut pousser le velo, que c est dur. On aime ca alors on recommence et on s attaque meme aux pistes. Plein de pensées pour vous 2 . Mes comparses sont rentres je continue seule mon periple jusqu au 6 mars où je rentre. Bises .

gatebourse 22/02/2017 13:24

Bjr Yvette,
Merci pour ton MSG.
Pour pousser, Jeanine dit très courageuse
Bises et bon courage

Naud Pierre 21/02/2017 12:54

Salut vous deux...Il y a 8 jours que je ne vous avais pas "causé" mais je vous lisais chaque jour et profitais bien de vos reportages. Bien différent, ce périple, de celui de l'an dernier et c'est bien ce qui justifie de bouger.
Finalement, j'aime bien un message par jour... alors au prochain.
Bonne route. Pierre N

gatebourse 22/02/2017 13:22

Bjr Pierre,
Pour le prochain on verra. Et me tien ?

Yann 21/02/2017 10:46

Je vois que les selles d’origines du PPL12 sont toujours à poste. Il est vrai que moi aussi, je les trouve confortables et la mienne m’accompagne également sur mes périples quitte à passer d’un vélo à l’autre. Bon courage pour faire briller les jantes et à bientôt

gatebourse 22/02/2017 13:20

Une des selles aiment tellement sont vélo qu'elle s'est soudée avec