Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

Belmopan, Belize à vélo 14 Mars 2017. Une drôle de capitale.

L’impression des 20 km d’hier de la frontière à San Ignacio se confirme. Le Belize est très différent du Guatemala : c’est plus « riche » mais c’est aussi plus cher. Les « tiendas » ou petites épiceries ont disparu et ont laissé places à des petits supermarchés. Il n’y a plus de manutentionnaires pour accompagner les chauffeurs des camions livreurs. Il n’y a plus d’hommes en armes visibles dans les points névralgiques tels que les distributeurs d’argent par exemple.

La population est très bigarrée avec entre autres des métis issus des esclaves noirs emmenés d’Afrique par les espagnols et les populations indiennes locales. Tout cela fait des caribbéens.

Enfin les conversions de dollars beliziens sont faciles : 100 € correspond à 209 $ Beliziens.

Petite distance aujourd’hui de San Ignacio à Belmopan avec 43 km pour 344 m de dénivelé.

Le pont en fer qui marque la sortie de San Ignacio

Le pont en fer qui marque la sortie de San Ignacio

Le type de supermarché qui a remplacé la « tienda » : vente en gros et en détail

Le type de supermarché qui a remplacé la « tienda » : vente en gros et en détail

Maisons assez simples où la vie doit s’écouler doucement
Maisons assez simples où la vie doit s’écouler doucement

Maisons assez simples où la vie doit s’écouler doucement

Route tranquille ici bordée de palmiers

Route tranquille ici bordée de palmiers

Maison typée anglaise avec la fenêtre en surplomb de la façade

Maison typée anglaise avec la fenêtre en surplomb de la façade

Les arbres du voyageur reviennent. Ici à l’intérieur d’une propriété plus « solide »

Les arbres du voyageur reviennent. Ici à l’intérieur d’une propriété plus « solide »

D’autres arbres du voyageur devant une propriété « bric à brac ». Le bus jaune, déclassé, ne transporte plus personne depuis longtemps mais permet de tenir des planches de bois au sec.

D’autres arbres du voyageur devant une propriété « bric à brac ». Le bus jaune, déclassé, ne transporte plus personne depuis longtemps mais permet de tenir des planches de bois au sec.

Le drapeau bélizien flotte sur le rond-point à l’entrée de la route qui conduit à la capitale

Le drapeau bélizien flotte sur le rond-point à l’entrée de la route qui conduit à la capitale

La capitale ? Quoi dire sur la capitale ? Eh ben rien ! Belmopan, à l’intérieur des terres, s’est trouvée promue capitale quand Belize, au bord de la mer des caraïbes, a été très mise à mal par un ouragan en 1961.

A part quelques petits immeubles gouvernementaux, quelques hôtels et un marché c’est une petite ville très moyenne.

Le marché avec son abondance de fruits et légumes à la portée de toutes les bourses ou presque

Le marché avec son abondance de fruits et légumes à la portée de toutes les bourses ou presque

Ici on mange et on boit local

Ici on mange et on boit local

Pour finir un « bouquet » de fleurs et un banc pour apprécier la quiétude du lieu
Pour finir un « bouquet » de fleurs et un banc pour apprécier la quiétude du lieu
Pour finir un « bouquet » de fleurs et un banc pour apprécier la quiétude du lieu
Pour finir un « bouquet » de fleurs et un banc pour apprécier la quiétude du lieu

Pour finir un « bouquet » de fleurs et un banc pour apprécier la quiétude du lieu

Demain direction Belize City 80 km plus loin, au bord de la mer Caraïbes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

patrick 17/03/2017 22:14

bonjour, après 2 jours d'infidélité je reprends contact avec le blog si vous passez par Belize city et que vous avez le temps, allez voir la barrière de corail ' (prenez le bateau régulier 2x moins cher que les offres touristiques) un REGAL sous-marin.
Bonne continuation.

gatebourse 17/03/2017 23:10

Zut
La journée de repos c'était hier à Belize
Vu qu'à Belize y'a que dalle ou presque on a pris le bateau de Caye Caulker à 10h30, un peu tard. On a vu la barrière mais deux loin. Faut dire que l'estomac de Jeanine supporte mal le masque ou le bateau

Blanchard 17/03/2017 08:51

Si je comprends bien, l'Union Américaine du Panama au Belize n'est pas pour demain. Ce n'est peut-être pas souhaitable non plus .En attendant, continuez à nous en mettre plein les yeux et à nous faire voyager avec vous.

gatebourse 17/03/2017 23:05

L'union c'était avec les espagnols
Ça m'étonnerait qu'ils l'envisagent