Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

Jeudi 19 Mars 2015 – Vietnam à vélo – Visite de Hué Cité Impériale des Empereurs Nguyén

Jeudi 19 Mars 2015 – Vietnam à vélo – Visite de Hué Cité Impériale des Empereurs Nguyén

Hier soir, indigestion de chaleur ou de km à vélo, peut-être les deux, pas d’appétit pour aller diner, on est resté dans la chambre pour une longue nuit de sommeil.

Le lendemain matin, après un petit déjeuner substantif, on a établi le programme : le matin visite du tombeau de l’empereur Tu Duc puis de la Cité Impériale, l’après-midi sieste de récupération puis rencontre avec Clémentine R.

Un peu d’histoire sur le tombeau de l’Empereur Tu Duc (source wikipedia): « Tu Đùc dessina lui-même son mausolée comptant plusieurs dizaines de bâtiments dans un parc clos de douze hectares, agrémenté de bassins et ombragé d'essences diverses dont des frangipaniers et des longaniers.

La construction dura de 1865 à 1867 et ce presque vingt ans avant la mort de l'empereur. Celui-ci avait plus d'une centaine d'épouses et de concubines, mais, stérile, il ne put donner un héritier direct au trône sans doute à cause de la variole contractée dans sa jeunesse.

Le lieu lui servait également de résidence de campagne où il aimait se reposer en compagnie de ses nombreuses épouses et concubines, à composer des poèmes et à méditer sur le passage de la vie à la mort. Plusieurs petits pavillons ont été édifiés dans ce but.

Il s'y installa de façon quasi permanente une dizaine d'années avant sa mort, d'autant qu'une révolution de palais en 1866 à Hué avait failli lui coûter son trône et que la révolte grondait contre la hausse des impôts. L'empereur chassait dans les environs et naviguait sur les lacs et les étangs artificiels ».

En fait l’empereur ne serait pas enterré dans ce lieu et pour tenir secret le lieu exact l’histoire dit que les deux cents ouvriers qui creusèrent la tombe et les mandarins assistant aux funérailles furent ensuite décapités, de crainte qu'ils ne divulguent le secret.

Mausolée de l’empereur Tu Duc
Mausolée de l’empereur Tu Duc
Mausolée de l’empereur Tu Duc
Mausolée de l’empereur Tu Duc
Mausolée de l’empereur Tu Duc

Mausolée de l’empereur Tu Duc

Non ce n’est pas l’empereur mais des touristes qui moyennant finances peuvent revêtir les costumes et s’asseoir sur le trône

Non ce n’est pas l’empereur mais des touristes qui moyennant finances peuvent revêtir les costumes et s’asseoir sur le trône

Les mandarins de l’empereur Tu Duc au garde à vous

Les mandarins de l’empereur Tu Duc au garde à vous

Extraits de Wikipedia, quelques mots sur l’histoire de Hué et de la Cité Impériale : « Capitale des Nguyễn, les seigneurs du Sud, au XVIe siècle, Hué devient la capitale du Viêt Nam tout entier après sa réunification par Gia Long en 1802. La Cité impériale de Hué se bâtit tout au long du XIXe siècle. Devenue la résidence impériale et le siège de la cour, Hué acquiert un grand prestige et un grand raffinement qui se traduisent notamment dans la musique et dans la gastronomie. La cité interdite est entièrement détruite en 1885 par les Français qui massacrent, incendient et pillent la ville. Les palais, archives et bibliothèques furent réduits en cendres. Puis en 1947 par le Viêt Minh.

À l'époque de l'Indochine française, Hué devient la capitale de l'Annam, une des cinq subdivisions du territoire. La monarchie est maintenue, mais passe sous tutelle. Les Français encouragent alors le développement architectural de la ville, gardant à Hué son statut de ville impériale jusqu'en 1945, date de l'abdication de l'empereur Bảo Đại. ».

Bataille de Hué : « Le 29 janvier 1968 dans le cadre de l'offensive du Têt, les Nord-Vietnamiens attaquèrent la ville. Après avoir massacré plus de deux mille cinq cents habitants de ceux considérés comme l'« élite », ils tentèrent un assaut sur le camp retranché qui échoua. Les Américains quant à eux bombardèrent la Cité impériale.

Les forces de l'armée populaire vietnamienne ne reprendront la ville que le 25 mars 1975 lors de l'offensive de Tay Nguyen contre l'armée sudiste de Thiệu ».

Cité Impériale
Cité Impériale
Cité Impériale
Cité Impériale
Cité Impériale
Cité Impériale

Cité Impériale

Une des portes de la Cité Impériale

Une des portes de la Cité Impériale

Hué c’est 361 000 habitants
Hué c’est 361 000 habitants

Hué c’est 361 000 habitants

On craque pour le vélo pousseur

On craque pour le vélo pousseur

Clémentine, rencontre d’une vendéenne à Hué dans le cadre de sa mission en tant que VIS (Volontaire Internationale Solidarité)

Clémentine, rencontre d’une vendéenne à Hué dans le cadre de sa mission en tant que VIS (Volontaire Internationale Solidarité)

Clémentine R est à Hué pour deux ans.

Elle œuvre à l’école de La « Boulangerie Française » (www.laboulangeriefrancaisehue.fr) dont le rôle est de former de jeunes vietnamiens(nes) particulièrement défavorisé(e)s aux métiers de la boulangerie et de la pâtisserie avec pour objectif de les placer ensuite dans des établissements réputés pour qu’ils puissent exécuter leur métier.

Demain on quitte Hué pour Danang où nous sommes très attendus…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Remaud etienne 21/03/2015 15:28

J'espère que Clémentine vous a fait déguster du pain bien frais

michelle 21/03/2015 12:22

Bravo pour tous ces reportages et ces belles photos, bonne continuation