Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2019 Inde et Népal, Traversée des Alpes, 2018 Irlande, 2017 Amérique Centrale, 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

13 Septembre 2019 – Traversée des Alpes à vélo. Thonon Les Bains : la joie de l’arrivée au bord du lac Léman.

Encore une belle journée pour finir notre périple de la Traversée des Alpes. Après le départ de l’Auberge de Jeunesse de la Clusaz nous descendons sur 10 km jusqu’à St Jean de Sixt pour commencer l’escalade du col de la Colombière, du col de Chatillon puis du col des Gets et enfin entamer la descente de 40 km à destination de Thonon Les Bains.

Sauf que dans la descente, une déviation nous fait prendre le Col de Corbier. Une montée exigeante qui fort heureusement se termine au bout de trois km pour rejoindre la Grande Route des Alpes.

Au final, l’étape se termine avec 102 km, 1680 m de dénivelé positif et 2668 m de dénivelé négatif.

Quatre des plus intrépides (Christian, Claude, Hugues et Michel) ont, quant à eux, fait un détour pour réaliser l’ascension très exigeante du col de Joux Plane qui se situe à 1 700 m d’altitude.

La photo du départ. Les plus observateurs auront remarqué que je reprends le vélo alors que Pierrot prend le volant du camion pour notre plus grand plaisir à tous les deux.

La photo du départ. Les plus observateurs auront remarqué que je reprends le vélo alors que Pierrot prend le volant du camion pour notre plus grand plaisir à tous les deux.

Dans le premier km de la Colombière, plus besoin de coupe-vent : le soleil et l’effort physique nous réchauffent. Kevin, le benjamin de l’équipée, est motivé, comme d’habitude.

Dans le premier km de la Colombière, plus besoin de coupe-vent : le soleil et l’effort physique nous réchauffent. Kevin, le benjamin de l’équipée, est motivé, comme d’habitude.

Jean-Yves, Christian et Rémi montent plus calmement.

Jean-Yves, Christian et Rémi montent plus calmement.

Les derniers 500 m de la Colombière sont plus exigeants.

Les derniers 500 m de la Colombière sont plus exigeants.

C’est au tour de Christian G et Jeanine. Plus loin Lionel n’apparait pas encore.

C’est au tour de Christian G et Jeanine. Plus loin Lionel n’apparait pas encore.

La photo au sommet du col. Les quatre de Joux Plane sont déjà  partis.

La photo au sommet du col. Les quatre de Joux Plane sont déjà partis.

Sympa et rapide la descente de la Colombière vers Scionzier et Cluses

Sympa et rapide la descente de la Colombière vers Scionzier et Cluses

Rémi n’est pas déguisé. Il a fait la rencontre, un peu brutale, d’une ravissante jeune fille qui lui a refusé la priorité avec sa voiture. Heureusement, juste quelques égratignures.

Rémi n’est pas déguisé. Il a fait la rencontre, un peu brutale, d’une ravissante jeune fille qui lui a refusé la priorité avec sa voiture. Heureusement, juste quelques égratignures.

Pendant ce temps, nos quatre intrépides sont arrivés à bout du Joux Plane avec de magnifiques vues du Mont Blanc. Nous les retrouvons plus loin au rond-point de Morzine
Pendant ce temps, nos quatre intrépides sont arrivés à bout du Joux Plane avec de magnifiques vues du Mont Blanc. Nous les retrouvons plus loin au rond-point de Morzine

Pendant ce temps, nos quatre intrépides sont arrivés à bout du Joux Plane avec de magnifiques vues du Mont Blanc. Nous les retrouvons plus loin au rond-point de Morzine

La longue descente sur Thonon est stoppée par une déviation via la route du col de Corbier heureusement limitée à 3 km de montée.

La longue descente sur Thonon est stoppée par une déviation via la route du col de Corbier heureusement limitée à 3 km de montée.

Thonon Les Bains : en contre-bas le lac Léman point final de notre Traversée des Grandes Alpes.

Thonon Les Bains : en contre-bas le lac Léman point final de notre Traversée des Grandes Alpes.

La photo du groupe des seize du CTH à Thonon au point d’arrivée (ou de départ) de la Grande Route des Alpes

La photo du groupe des seize du CTH à Thonon au point d’arrivée (ou de départ) de la Grande Route des Alpes

Rémi explique à son épouse que tout va bien et qu’il est heureux, pour sa première année de vélo, d’avoir inscrit ce défi à son palmarès de cycliste.

Rémi explique à son épouse que tout va bien et qu’il est heureux, pour sa première année de vélo, d’avoir inscrit ce défi à son palmarès de cycliste.

Cela mérite bien un arrosage en bonne et due forme.
Cela mérite bien un arrosage en bonne et due forme.

Cela mérite bien un arrosage en bonne et due forme.

Vient le moment du discours de Gaby qui remercie Christian G pour l’organisation des hébergements et moi-même pour la préparation des parcours et du reportage via le blog.

Vient le moment du discours de Gaby qui remercie Christian G pour l’organisation des hébergements et moi-même pour la préparation des parcours et du reportage via le blog.

Le plaisir pris sur ce périple est partagé par tous les participants. Sur la photo, Lionel et Pierrot nos deux ainés, Kevin notre benjamin et Jeanine notre féminine.

Le plaisir pris sur ce périple est partagé par tous les participants. Sur la photo, Lionel et Pierrot nos deux ainés, Kevin notre benjamin et Jeanine notre féminine.

Christian G se voit offrir un téléphone. Il ne remplacera pas celui qu’il a perdu il y a deux jours sur la route de l’Iseran. Il pourra toujours l’offrir à ses petits-enfants.

Christian G se voit offrir un téléphone. Il ne remplacera pas celui qu’il a perdu il y a deux jours sur la route de l’Iseran. Il pourra toujours l’offrir à ses petits-enfants.

La logistique, Dominique qui était volontaire et moi-même par obligation, nous nous voyons offrir un cadeau de convivialité qui n’était pas nécessaire mais qui fait toujours plaisir.
La logistique, Dominique qui était volontaire et moi-même par obligation, nous nous voyons offrir un cadeau de convivialité qui n’était pas nécessaire mais qui fait toujours plaisir.

La logistique, Dominique qui était volontaire et moi-même par obligation, nous nous voyons offrir un cadeau de convivialité qui n’était pas nécessaire mais qui fait toujours plaisir.

En conclusion cette Traversée des Alpes restera un grand moment pour les seize participants du CTH avec le plaisir d’avoir mené ce défi à bien, la beauté des paysages traversés et la bonne ambiance du groupe.

Le retour aux Herbiers c’est demain : 8 heures départ de Thonon pour une arrivée en fin de soirée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michelle 16/09/2019 19:40

bravo pour ce nouveau défi, beaucoup de courage et c'est un plaisir de suivre vos étapes. Bonne soirée

CARTON Jean Claude 15/09/2019 10:08

Bravo la belle équipe des Herbiers!!!Quelle magnifique épopée alpestre.Je me suis réjoui de vous suivre chaque jour et de me délecter et de rêver au cœur de ces magnifiques paysages.

Cyclamicalement

Jean Cllaude

gatebourse 15/09/2019 11:13

Merci Jean-Claude. Une belle épopée et une belle aventure humaine.

Gautron Marie Annie 14/09/2019 16:29

Bravo et merci pour ces beaux reportages. Contente de voir Jeanine en pleine forme. Bises à vous deux. Au plaisir de vous revoir bientôt.

gatebourse 15/09/2019 11:12

Merci Marie Annie pour ton commentaire. Des noyé fin d’année.

Christine 14/09/2019 09:07

Bravo à tous! Encore un exploit à ajouter à votre long palmarès! Que cela dure encore et encore dans cette ambiance si conviviale!

gatebourse 14/09/2019 09:58

Merci. Cela restera un super souvenir pour tous les participants.

Remaud Etienne 14/09/2019 09:04

Bravo à toute l'équipe.

gatebourse 14/09/2019 09:57

Merci Etienne. Je transmets.