Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2019 Inde et Népal, Traversée des Alpes, 2018 Irlande, 2017 Amérique Centrale, 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

9 Septembre 2019 – Traversée des Alpes à vélo. La Salle Des Alpes (Briançon). Quand Dominique nous étonne.

Seulement deux cols au programme du jour : Vars et Izoard sur 100 km avec 2 539 m de dénivelé. Il faisait -2° en quittant Jausiers (1 220 m d’altitude) ce matin. Après 5 km on bifurque à gauche vers le Col de Vars pour la majorité d’entre nous. Dans la montée, le soleil qui nous a accompagnés toute la journée a eu vite fait de réchauffer l’atmosphère.

Jausiers. On quitte les Bartavelles bien couverts
Jausiers. On quitte les Bartavelles bien couverts

Jausiers. On quitte les Bartavelles bien couverts

Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.
Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.

Dans la montée du col de Vars. On compte et recompte mais il en manque un.

Et oui, il ne fallait pas louper la bifurcation vers Vars.
Et oui, il ne fallait pas louper la bifurcation vers Vars.

Et oui, il ne fallait pas louper la bifurcation vers Vars.

En haut du col de Vars

En haut du col de Vars

Tout au fond la Barre des Ecrins

Tout au fond la Barre des Ecrins

Descendu à Guillestre, on poursuit sur la D902 sur 32 km en direction de l’Izoard. Dans un lacet le coin piquenique est apprécié.
Descendu à Guillestre, on poursuit sur la D902 sur 32 km en direction de l’Izoard. Dans un lacet le coin piquenique est apprécié.

Descendu à Guillestre, on poursuit sur la D902 sur 32 km en direction de l’Izoard. Dans un lacet le coin piquenique est apprécié.

En dessous c’est Arvieux, là où la pente s’élève plus sensiblement.

En dessous c’est Arvieux, là où la pente s’élève plus sensiblement.

Dans la « cuvette » au fond c’est le col de l’Izoard, à droite c’est la Casse Déserte et ses pierriers.

Dans la « cuvette » au fond c’est le col de l’Izoard, à droite c’est la Casse Déserte et ses pierriers.

Au moment du piquenique, Christian G a éprouvé le besoin de souffler. Aussi Dominique, son frère, se met rapidement en tenue, enfourche sa machine et part en dernier pour l’Izoard. A la surprise de beaucoup, car Dominique est modeste (mais efficace), fait sa remontée et arrive en bonne compagnie au col de la Platrière, 3 km avant l’Izoard.

Au moment du piquenique, Christian G a éprouvé le besoin de souffler. Aussi Dominique, son frère, se met rapidement en tenue, enfourche sa machine et part en dernier pour l’Izoard. A la surprise de beaucoup, car Dominique est modeste (mais efficace), fait sa remontée et arrive en bonne compagnie au col de la Platrière, 3 km avant l’Izoard.

Pour marquer l’exploit Christian, son frère, lui offre un bandana « Col de l’Izoard ».

Pour marquer l’exploit Christian, son frère, lui offre un bandana « Col de l’Izoard ».

Une partie de l’équipe en haut du Col de l’Izoard. Vingt km de descendre  pour rejoindre Briançon puis une bonne dizaine de km montant pour rejoindre la Salle des Alpes sur la route du Col du Lautaret puis le Galibier demain.
Une partie de l’équipe en haut du Col de l’Izoard. Vingt km de descendre  pour rejoindre Briançon puis une bonne dizaine de km montant pour rejoindre la Salle des Alpes sur la route du Col du Lautaret puis le Galibier demain.

Une partie de l’équipe en haut du Col de l’Izoard. Vingt km de descendre pour rejoindre Briançon puis une bonne dizaine de km montant pour rejoindre la Salle des Alpes sur la route du Col du Lautaret puis le Galibier demain.

Avec 78 km et 1 793 m de dénivelé pour rejoindre Modane, l’étape sera moins exigeante.

Vous pouvez vous abonner pour recevoir un mail pour chaque nouvelle parution d'article sur le blog. Renseignez votre email à la rubrique newsletter.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dghis 10/09/2019 09:19

Beaux exploits. Bravo :)

gatebourse 11/09/2019 06:04

Merci

domi 10/09/2019 06:58

SEULEMENT deux cols avec 2500 m de dénivelée, voilà une formule qui a de quoi décourager qui grimpant les petits cols du Morvan est déjà content de totaliser 800 mètres de dénivellation +
pour moi un grand col à lui tout seul c'est déjà un exploit à moins d'être des géants du Tour

gatebourse 10/09/2019 08:01

Merci. Nous ne sommes pas des géants mais c’est vrai qu’il faut être préparé et motivé.