Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

Mercredi 18 Mars 2015 – Vietnam à vélo – De Ben Quan à Hué, on taille la route à coups de pédales

6H15, le soleil est pour l’instant une jolie boule rouge…
6H15, le soleil est pour l’instant une jolie boule rouge…

Ce matin on part encore plus tôt : 6h12 !

On veut bénéficier d’un maximum de fraicheur encore que 22° dès le matin ça promet une journée chaude ! Pour l’instant nous sommes toujours sur une route tranquille.

Le GPS nous emmène même sur une petite route à travers des forêts. Mais on sait qu’on va bien vite retrouver l’autoroute A1 et sa circulation.

En fait si on est parti si tôt c’est qu’on a zappé le petit déjeuner pris plus tard au 29 km

En fait si on est parti si tôt c’est qu’on a zappé le petit déjeuner pris plus tard au 29 km

Ici les routes principales continuent de passer au centre des villes (ici Dong Ha)… Un certain charme
Ici les routes principales continuent de passer au centre des villes (ici Dong Ha)… Un certain charme

Ici les routes principales continuent de passer au centre des villes (ici Dong Ha)… Un certain charme

Un péage… sauf pour les véhicules à 2 roues

Un péage… sauf pour les véhicules à 2 roues

Beaucoup de travaux sur cette autoroute vietnamienne. Ici ces dames remplacent nos balayeuses automatiques

Beaucoup de travaux sur cette autoroute vietnamienne. Ici ces dames remplacent nos balayeuses automatiques

La pause « fraicheur » avant le repas du midi. Par gestes, cette dame nous fait comprendre qu’on serait bien mieux si on était plus couvert. Elle n’a peut-être pas tort

La pause « fraicheur » avant le repas du midi. Par gestes, cette dame nous fait comprendre qu’on serait bien mieux si on était plus couvert. Elle n’a peut-être pas tort

Une architecture bien locale de l’autre côté de la route et de la voie ferrée que l’on a retrouvée

Une architecture bien locale de l’autre côté de la route et de la voie ferrée que l’on a retrouvée

La « trace » du GPS nous emmène dans une des rues du centre-ville où nous avons prévu de nous poser pour ces deux nuits.

Le compteur affiche 108 km, la température a été un peu moins brulante qu’hier mais ces deux jours ont laissé des traces et la journée de repos sera la bienvenue pour se refaire une santé.

Demain on en profitera pour se reposer, visiter un ou deux tombeaux des empereurs qui ont siégé à Hué, la cité impériale et bien sûr rencontrer Clémentine R, verriaise d’origine (La Verrie étant à 15 km des Herbiers (85)).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naud 20/03/2015 12:08

Bonjour vous 2.
Ça ce sont des levers de retraités actifs. Bravo.
Je vois que vous êtes des pros des baguettes. Bravo encore.
C'est joli ces travailleuses des routes avec leurs habits colorés. C'est plus gai que chez nous.
Bon repos à Hué.
A +
Pierre N

gatebourse 20/03/2015 12:25

Merci, le repos est essentiel.
Pour la Highway A1 on va la quitter avec plaisir... Trop de circulation et pas assez de rencontres

Remaud etienne 20/03/2015 12:04

Si vous avez beaucoup de soleil, ce n'est pas notre cas. L' éclipse est vraiment totale, on a rien vu, pas besoins de lunette pour la contempler.
Bonne visite de la Cité impériale .

gatebourse 20/03/2015 12:23

Merci Étienne
On avait du dire du mal du soleil en son absence pour qu'il nous envoie autant de chaleur
Maintenant c'est plus supportable