Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Blog de gatebourse Les Herbiers (France) - Voyages à vélo

Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles régions, d’autres pays, des cultures différentes… Le voyage, à vélo à une allure modérée, permet d’avancer avec la possibilité de s’arrêter pour découvrir de nouveaux paysages et échanger avec les autres au hasard des rencontres. Nos principaux voyages : 2016 La traversée des Alpes (Thonon - Menton), MAC2016 en Amérique Centrale, 2015, 3 mois au Cambodge, Laos et Vietnam ; 2014, la Corse à vélo ; 2012, 5 mois pour 14 500 km de Pékin à Londres avec la FFCT; 2011, le raid Pyrénéen (28 cols/10 jours) ; des vacances à vélo à traverser la France sur une dizaine de jours les années précédentes...

Sayaxche, Guatemala à vélo 8 Mars 2017. De la pluie pour la plus longue étape

On part de Chisec avec un temps pluvieux. Une pluie fine et intermittente nous accompagnera sur 40 km.

Donc pas de photos sur cette portion qui présente une végétation tropicale luxuriante. Nos appareils n’aiment pas la pluie, notamment le mien qui, par temps humide, fait de l’arthrite à la mise sous tension : l’objectif ne sort pas.

Ils sont donc bien au sec dans un sac étanche.

Ensuite on prend une longue ligne droite qui remonte vers Sayaxché puis Florès. Les paysages changent. Ce sont maintenant de grandes étendues de plantations de palmiers pour l’huile de palme puis ensuite des prairies dans lesquelles bovins ou chevaux doivent bien se plaire car l’herbe y est bien verte.

Partis peu après 7 heures c’est la pause casse-croute. Nous sommes en plein pays maya, Lety, la patronne, parait être un sacré personnage.

Partis peu après 7 heures c’est la pause casse-croute. Nous sommes en plein pays maya, Lety, la patronne, parait être un sacré personnage.

La pluie semble partie. On a remis nos appareils dans la sacoche de guidon, juste le temps de quelques photos car elle va revenir avec plus de forces quelques minutes plus tard.

La pluie semble partie. On a remis nos appareils dans la sacoche de guidon, juste le temps de quelques photos car elle va revenir avec plus de forces quelques minutes plus tard.

Beaucoup de maisons avec le toit couvert de feuilles de palmiers. Dans certaines la fumée filtre à travers le haut du toit.
Beaucoup de maisons avec le toit couvert de feuilles de palmiers. Dans certaines la fumée filtre à travers le haut du toit.

Beaucoup de maisons avec le toit couvert de feuilles de palmiers. Dans certaines la fumée filtre à travers le haut du toit.

Longue ligne droite, jamais vraiment plate. On apprécie après les dures pentes des jours précédents.

Longue ligne droite, jamais vraiment plate. On apprécie après les dures pentes des jours précédents.

La patronne est allée chercher son téléphone pour se faire prendre en photo avec Jeanine.

La patronne est allée chercher son téléphone pour se faire prendre en photo avec Jeanine.

Difficile d’avoir un sourire mais on y arrive

Difficile d’avoir un sourire mais on y arrive

Un camion chargé de fruits du palmier pour en tirer de l’huile de palme

Un camion chargé de fruits du palmier pour en tirer de l’huile de palme

Beaucoup de « gringos » de la part des enfants pour nous saluer tout au long de la route

Beaucoup de « gringos » de la part des enfants pour nous saluer tout au long de la route

Quand on parlait de zone d’élevage, nous y sommes.

Quand on parlait de zone d’élevage, nous y sommes.

Peu avant Sayaxché une violente averse nous oblige à nous arrêter quelques minutes. On termine l’étape après 118 km et 903 m de dénivelé.

Demain direction l’ile de Florès où on s’arrêtera une journée.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manuel Costa 11/03/2017 21:21

MANOSTAXX
Pourquoi urgence numéro 112?
https://producaoindustrialblog.wordpress.com/2017/03/11/pourquoi-urgence-numero-112/